Quand vous recherchez un bien immobilier en vue de devenir propriétaire, vous êtes amené à visiter plusieurs appartements ou maisons afin de faire votre choix et de choisir quel sera votre futur nid douillet. Nous vous donnons quelques conseils pour optimiser vos visites.
 
La visite du bien immobilier
 
Ca y est, vous avez craqué sur un bien immobilier que vous avez trouvé par petites annonces ou via une agence immobilière et vous vous préparez à le visiter. Passé la première excitation, nous vous invitons à vous montrer très vigilant durant la visite et ne pas hésiter à « fouiner » un peu partout, quitte à déplacer les meubles du propriétaire actuel ou soulever les tapis.
 
Les plus grands conseils que nous pourrions vous donner : regardez TOUT attentivement et posez TOUTES les questions pour que ne subsistent aucune zone d’ombre. En repartant, vous devez avoir une vision très claire du bien avec ses avantages et ses inconvénients.
 
Prévoyez de rester au moins une heure sur place pour bien prendre votre temps de tout visiter. Chaque pièce doit être minutieusement inspecté : commencez par les plafonds pour voir d’éventuelles traces d’eau, puis les murs. Déplacez les meubles si vous avez un doute sur une fissure et ouvrez les placards pour juger de l’état des meubles qui resteront sur place après la vente.
 
Inspectez également les fenêtres et la porte d’entrée : en cas de mauvaise étanchéité, vous devrez prévoir des travaux qui n’ont peut être pas été envisagés dans le budget.
 
Imposez vos heures de visite : si votre première visite a lieu le matin, demandez à revenir un soir après 18h pour juger de l’insonorisation et du bruit ambiant. Si le propriétaire refuse, méfiez-vous: il veut peut être vous cacher certains aspects peu agréables de son bien immobilier.
 
Interrogez les propriétaires sur ce qui vous parait important, ne laissez aucune question en suspens. Il doit être capable de vous répondre sur les travaux réalisés, la plomberie, l’électricité ou le chauffage.
 
N’hésitez pas à lui demander tous les documents relatifs au bien immobilier : factures d’électricité, les diagnostics obligatoires, les relevés de charges… Vous devez avoir une vision très nette des frais que vous aurez à payer une fois propriétaire.
 
Visitez les pièces annexes
 
Si vous visitez une maison, demandez à voir le grenier et les combles. Vous pourrez alors vous rendre compte de l’état général de la toiture et de la charpente. Si un doute subsiste à cet endroit, parlez-en avec l’agent immobilier ou posez des questions au propriétaire. Là aussi, il devra vous répondre précisément.
 
Dans un appartement, inspectez les parties communes : sont-elles en bon état ? Si ce n’est pas le cas, des travaux seront peut être à prévoir avec là aussi une participation de l’ensemble des propriétaires. De plus, vous en apprendrez plus sur vos futurs voisins : si vous détectez une poussette sur le palier, vous savez qu’un enfant en bas-âge habite à côté et fera potentiellement du bruit.
 
Si une cave est vendue avec l’appartement, demandez à la voir. La cave est souvent l’objet de mauvaises surprises : un autre voisin l’a « emprunté » ou elle est en très mauvais état, etc.
 
Pour le garage, c’est la même chose : visitez-le comme une pièce à part entière et inspectez les murs et l’état général.
 
Que faire en cas de vice caché ?
 
Si malgré toutes vos précautions, vous découvrez un problème non évoqué au moment de la vente, il est possible d’intenter une action en justice. Depuis 2005, la loi autorise un recours possible dans les deux ans qui suivent la découverte du vice.
 
Autant éviter ces désagréments juridiques, la prudence est donc de mise et une visite correctement menée vous mettra à l’abri de gros problèmes.

Vous souhaitez évaluer votre capacité d’emprunt ? Obtenir des simulations de prêt ?

Contactez-nous dès aujourd’hui !